Tout savoir sur le bio
Conseils

Le vrai / faux sur le bio

Retour aux articles

De plus en plus soucieux d’acheter des produits respectueux de l’environnement et sans danger pour la santé, les consommateurs se tournent davantage vers les produits biologiques. Cependant, ce marché est encore récent et soulève beaucoup de questions. Démêlons le vrai du faux en ce qui concerne les produits d’hygiène et de soin bio.

« Le bio et le naturel, c’est pareil »

FAUX. La différence peut sembler minime, mais elle existe. Les cosmétiques bio sont fabriqués avec des matières premières issues de l’agriculture biologique, tandis que les produits naturels ne contiennent pas de conservateurs ou de produits chimiques. Ce qui ne signifie pas qu’ils sont conçus avec des matières premières produites par l’agriculture biologique.

« Les cosmétiques bio ne protègent pas des allergies »

VRAI. Il est totalement possible d’être allergique à un ingrédient naturel ou biologique. Les cosmétiques bio contiennent souvent des huiles essentielles qui possèdent un potentiel allergène. Lorsque vous utilisez une crème ou un soin pour la première fois, même bio, il est recommandé de le tester d’abord sur une petite partie de l’épiderme.

« Les produits bio se conservent moins longtemps que les autres »

VRAI. Contrairement aux agents conservateurs chimiques contenus dans les produits de soin « classiques », les agents naturels aux propriétés anti-oxydantes ou anti-bactériennes ajoutés dans les soins bio ne sont efficaces qu’à court terme (entre 3 mois et 12 mois une fois ouverts, selon les marques et les produits).

« Le bio est moins efficace »

FAUX. Les cosmétiques biologiques sont également soumis à des essais scientifiques et leur composition est étudiée pour qu’ils soient aussi efficaces que n’importe quel produit « conventionnel ». Par contre, il se peut que les principes actifs mettent un peu plus de temps à agir puisqu’ils n’ont pas été « boostés » par des éléments chimiques.

« Des ingrédients non naturels se trouvent quand même dans les produits bio »

VRAI. Pour qu’un cosmétique soit labellisé « bio » selon la charte Cosmebio, il doit contenir 95 % d’ingrédients naturels. Les 5 % restants peuvent donc être d’origine chimique. Cependant, ces éléments non naturels sont encadrés par l’organisme de certification ECOCERT, qui autorise l’utilisation de six conservateurs qui n’existent pas à l’état naturel et ne présentent aucun risque pour la santé à faible dose : le benzoate de sodium, l’acide formique, l’acide propionique, l’acide salicylique, l’acide sorbique et l’alcool benzylique.

Si vous regardez bien les cosmétiques Dermophil Expert de la gamme Bio, sont certifiés par ECOCERT et contiennent plus de 92 % de produits issus de l’agriculture biologique et 100% d’ingrédients naturels.